Rechercher
  • cetap

HARCELEMENT ET AUTRES PRATIQUES TOXIQUES

L’employeur est la plupart du temps pris entre le marteau et l’enclume dans les cas de harcèlement moral.

Celui-ci peut résulter d’actes ou de paroles provenant de collègues, de managers, de subordonnés, de l’employeur lui-même et ayant pour effet de dégrader les conditions de travail des salariés victimes de telles pratiques.

Au-delà des sociopathes, psychopathes ou autres pervers narcissiques qu’on a tendance, d’ailleurs, parfois, à voir à tous les coins de couloirs, et à tous les étages des entreprises, les salariés peuvent avoir des comportements toxiques, quelquefois sans s’en rendre compte.

Dans tous les cas de figure, l’employeur DOIT prévenir et empêcher les comportements nuisibles non seulement aux victimes, mais à l’organisation tout entière.

La menace que constitue le harceleur doit faire l’objet d’un traitement adapté, et pas seulement dans la crainte de litiges prudhommaux, dans lesquels la preuve peut être compliquée à apporter. La désorganisation qui s’ensuit coûte cher en arrêts de maladie, erreurs involontaires dues au stress, tensions et conflits en tous genres, et l’employeur peut se sentir débordé et impuissant.

Le harceleur, qui peut s’en prendre à plusieurs personnes, de manière concomitante, alternative ou successive, car il peut changer de victime, lorsqu’il en a fini avec la première et jette son dévolu sur une autre, doit être écarté de l’entreprise si les faits sont avérés et s’il s’agit d’une personnalité toxique.

Si le salarié se rend inconsciemment coupable de telles pratiques, car il est lui-même en stress, ou incompétent sur son poste, ou tout simplement très maladroit dans sa communication, il est là aussi de la responsabilité (pénale, faut-il le rappeler) de l’employeur d’agir.

Mais comment prouver la toxicité de la personnalité ? Comment apprendre à son personnel à mieux communiquer ? Comment former les salariés à se prémunir contre des pratiques de communication qui entraînent des conflits qui les fragilisent ?

Leur apprendre à communiquer. A exprimer leurs demandes ou besoins d’informations, de réunions, de recherche de solutions, d’aide… et à répondre aux demandes mal formulées.

La façon dont nous nous exprimons entraîne plus souvent des conflits que ce que nous disons.

Attention à la forme !

Faites-vous aider par des professionnels de la communication, de la médiation, au lieu de vouloir gérer seuls des situations qui vous laissent démunis, ou pire encore, de tenter de camoufler les problèmes dans les placards ou sous les moquettes de vos bureaux, pensant qu’ils disparaîtront seuls. Cela n’arrive jamais…

30 vues

Posts récents

Voir tout

RESSOURCES HUMAINES EN PME ??

Vous êtes-vous déjà dit : Je suis dirigeant de PME et j’aimerais bien avoir une vraie politique de ressources humaines… ❓Les outils ne devraient pas être réservés aux grandes entreprises, non❓ 📌Pas d

(©) 2020 CETAP